Comment faire des semis ?

Bioponie cultiver maison

La beauté de la culture bioponique est qu’elle vous permet d’avoir un contrôle complet sur chaque apport que vous faites à vos plantes: que ce soit l’air, l’eau, la lumière ou les nutriments. Vous avez peut-être déjà goûté au succès dans votre premier système de culture bioponique ou vous pouvez être en train d’en exploiter un depuis longtemps. Beaucoup de lectures et de recherches sur le sujet, de multiples aller-et-retour dans votre magasin local ou dans le magasin de fournitures de jardinage, le temps passé à exploiter votre système en vaut la peine car vous avancer chaque jour un peu plus sur de l’indépendance alimentaire !

Mais d’où avez-vous obtenu vos premières plantes ? Les chances sont que vous les ayez obtenues en tant que semis au magasin de jardinage. L’achat de semis / jeunes plants pré-cultivés est une bonne option pour les débutants. Mais à long terme, apprendre à commencer avec votre propre lot de graines est la meilleure option et sera beaucoup plus avantageuses financièrement. Aujourd’hui, nous examinerons pourquoi il en est ainsi et nous examinerons également tous les processus impliqués pour réaliser vos semis.

Pourquoi les graines sont mieux que les plants des magasins

Rappelez-vous ce que nous avons dit au début, sur la façon dont la culture hydroponique vous donne un contrôle complet sur les apports que vous maîtrisez… Eh bien, les graines sont aussi des intrants, n’est-ce pas ? Ils sont sans doute l’intrant le plus important, car ils décident également du type de plantes et de la productivité de votre récolte finale. Alors pourquoi voudriez-vous laisser cet aspect primordial entre les mains des autres ?

Un accès facile à toutes les sortes souhaitées

Les graines sont plus abondantes et plus faciles à obtenir. En fait, certaines plantes patrimoniales plus rares ne sont souvent disponibles que sous forme de graines.

Plus propre (moins de traumatisme impliqué)

Lorsque vous effectuez le processus de démarrage des semences à la maison, vous pouvez planifier à l’avance et créer des plants dans un milieu sans sol. Mais lorsque vous achetez dans un magasin, vous ne pouvez pas garantir cela. Comme vous le savez très bien maintenant, le sol et les systèmes bioponiques ne vont pas ensemble. Le sol peut d’ailleurs contenir des contaminants. Les semis plantés dans le sol devront subir un rinçage et un nettoyage approfondis. Et si vous ne faites pas attention, cela peut endommager les racines fragiles des jeunes plants. Lorsque vous commencez avec des graines, cette complication ne se posera pas.

Moins cher

L’achat de graines est toujours moins cher que l’achat de plants de la même plante !

Le démarrage des semences prend du temps et des efforts. Et vous pouvez parier que le magasin local ou la pépinière vous facturera un supplément pour cela. Commencez à la maison et vous pouvez éviter cet intermédiaire.

Pas de tricherie !

Si vous voulez faire de la culture bioponique légitime, vous devez apprendre à démarrer vos propres graines. Il fait partie intégrante de la croissance des plantes.

Lorsque vous achetez des semis déjà cultivés, vous avez presque l’impression de tricher. De plus, regarder une plante pousser à partir d’une minuscule graine vous donnera plus de satisfaction qu’un semis que quelqu’un d’autre a cultivé.

Moyen de démarrage plus doux pour le plant

Comme les plantes matures, les graines ont également besoin d’un milieu de culture pour creuser leurs racines et pousser. Une option très populaire consiste à acheter de petits cubes de laine de roche, de fibre de coco ou de substrat de culture similaire. Ce sont des cubes spongieux qui peuvent contenir de l’air et de l’eau. Chaque cube a un trou dans lequel vous pouvez déposer une seule graine (ou plusieurs, selon la taille et le type de graine).

L’avantage d’utiliser des cubes est que vous n’avez pas à déraciner les plants une fois qu’ils sont prêts pour la transplantation. Vous pouvez prendre le cube entier et le placer directement dans l’espace de culture de votre tour bioponique.

Il existe également une autre option dans les bouchons de démarrage, appelée rooter rapide. Il s’agit d’un cube humide fabriqué à partir de matières organiques comme l’écorce d’arbre décomposé et la tourbe. Ceux-ci peuvent contenir des microbes bénéfiques qui aident à la croissance des racines et à l’absorption des nutriments.

Instructions étape par étape pour la réalisation de vos semis

1. Préparer le milieu de culture

Que vous utilisiez de la laine de roche, de la fibre de coco ou des cubes à racines rapides, vous devez les tremper dans l’eau pour les préparer. La laine de roche a un pH plus élevé, vous devez donc bien la laver à l’eau pour l’adapter aux graines. Assurez-vous que les cubes sont bien humides. Pour la laine de roche et la fibre de coco, gardez-les dans de l’eau fraîche pendant une heure. Les cubes à enracinement rapide peuvent être humidifiés à l’aide d’une combinaison d’eau pure et d’une solution nutritive douce pendant quelques minutes.

2. Placer les graines

Il n’y a aucune garantie que chaque graine avec laquelle vous commencez germera. Donc, vous voudrez peut-être placer au moins quelques graines dans chaque cube de démarrage pour vous garantir le plus de semis possibles.

Une fois cela fait, les cubes peuvent être placés dans un bac de culture ou dans des petits récipients individuels. N’importe quel récipient pourra faire l’affaire du moment qu’il a une hauteur d’au moins 2 à 3 cm et que le cube rentre à l’intérieur. Pour information, notre tour de culture est vendue avec un bac de germination facile d’utilisation.

3. Ajoutez de l’eau et des nutriments

Remplissez le fond du bac avec un mélange d’eau et une faible concentration d’engrais organique.

Le niveau d’eau doit être suffisamment élevé pour submerger seulement un demi-pouce de votre cube  et pas plus. Gardez un œil sur le niveau de l’eau. S’il commence à baisser, ajoutez de l’eau et de l’engrais organique.

4. Fournir une lumière adéquate

L’un des avantages d’un bac de culture est sa mobilité. Vous pouvez les déplacer dans la maison si nécessaire. Si la lumière du soleil est disponible, vous pouvez les placer sur un rebord de fenêtre ou un patio. Sinon, déplacez-les simplement à l’intérieur et placez-le sous une lampe de bureau par exemple. Lorsque les graines commencent à germer, augmentez l’intensité lumineuse en rapprochant la lampe de culture du plateau. Cependant, ne l’amenez pas à plus de 12 cm ou vous risquez de faire bruler vos germes.

Transplanter les semis

Vos plants sont maintenant prêts à être transplantés si leurs racines sortent du cube. Cette étape peut durer de quelques semaines à plus de quatre semaines et il est important de bien voir les racines avant de placer vos cubes dans la tour de culture. Tout dépend des espèces végétales individuelles. Continuez d’arroser vos plants avec diligence jusqu’à ce qu’ils atteignent ce stade. Si plusieurs graines germent à l’intérieur d’un même cube, recherchez la plus saine et retirez les autres.

Une fois qu’ils sont prêts, retirez soigneusement les cubes de votre plateau de culture. Vous devriez avoir un système hydroponique fonctionnel prêt maintenant. Créez de l’espace dans le milieu de culture de votre système bioponique et placez le cube entier avec le semis à l’intérieur de cet espace.

Et c’est tout ce qu’il y a à faire ! Vos plants sont maintenant prêts à devenir de grandes plantes saines dans votre système bioponique.

Conclusion

Apprendre à obtenir vos propres semis est très simple et vous y arriverez certainement du premier coup ! Commencer par les graines sera moins cher et vous donnera plus de liberté. C’est aussi beaucoup plus satisfaisant que d’acheter des plants au magasin. La meilleure chose est que cela ne prend que des coûts et des efforts d’entrée minimes. Il n’y a aucune raison logique de ne pas faire germer vos propres graines pour la culture bioponique.

Faire suivre l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos artciles ?

Tu peux t'inscrire directement ici et recevoir nos actualités.

Découvrir d'autres articles